AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-NANTERRE 92 (Saison 2017-2018)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-NANTERRE 92 (Saison 2017-2018)   Mar 12 Déc 2017 - 20:05

MSB-NANTERRE 92 :
Elle court, elle court, la banlieue…
________


Après une longue pause internationale et deux défaites à l’extérieur, le MSB, désormais premier ex-æquo avec Monaco, retrouvait son fief d’Antarès pour accueillir l’équipe de Nanterre 92 qui restait, elle aussi, sur des résultats mitigés. Malgré une longueur de banc sans comparaison avec celle des Sarthois, les Nanterriens étaient à la traîne au classement et il était clair que Pascal Donnadieu espérait fermement faire un bon coup sur le parquet du leader du championnat…

                           

Aux deux lancers de Terry, Invernizzi ripostait par un tir dans la raquette : 2 partout, les hostilités étaient lancées et, déjà, Konaté se rappelait au bon souvenir du public en interceptant une passe un peu molle de ses anciens partenaires. Schaffartzik en échec, Yous imposait sa stature dans la peinture : 4-2. Comme Schaffartzik insistait en vain, Romeo enfonçait le clou, sur son spécial step-back : 6-2. Shuler, puis Romeo, à deux reprises — les visiteurs ayant égaré le ballon — manquaient leurs tentatives. Yous se régalait aux dépens d’Aminu, déjà à deux fautes : 8-2. Le cercle refusait in extremis un tir tendu de Shuler et Romeo, sur jeu rapide, profitait d’une bonne relance de Justin : 10-2. Schaffartzik laissait un jet en route (10-3). Sur un catch & shoot, Justin aggravait la note : 13-3. Hélas, si Shuler ne parvenait toujours pas à trouver le bon réglage, le cuir revenait sur Konaté qui retrouvait aussitôt ses sensations derrière l’arc : 13-6. Du coin du terrain, Mykal tentait sa chance, sans succès, et Yous, qui avait pris le rebond, se faisait siffler un marcher. Cette fois, Shuler plaçait une mine : 13-9. Yous laissait deux jets en route et Shuler récidivait : 13-12… Romeo forçait son tir, tandis que Shuler poursuivait sur sa lancée, avec un troisième majoré de suite : 13-15. Yous, puis Romeo demeuraient sans réaction et Shuler corsait l’addition avec un 2/2 sur la ligne : 13-17. Les Manceaux, souvent en retard en défense, encaissaient un 0-14 de mauvais aloi ! Mykal, cependant, servait Yous en altitude pour relancer la machine : 15-17. Le jeune Pansa se mêlait à la fête : 15-19. Justin se contentait d’un petit 1/2 aux lancers : 16-19. Chris remplaçait Terry et DJ Romeo. Sitôt entré, d’ailleurs, DJ stoppait Shuler et enchaînait sur un triple égalisateur : 19 partout. Contrarié, Shuler bousculait son ange gardien et écopait d’une faute offensive. Justin, de nouveau, gâchait un de ses jets : 20-19. Konaté produisait une ultime effort, en vain.
Après un bon début, les Tangos s’étaient quelque peu assoupis, de sorte que Shuler avait largement profité du laxisme de la défense. Au rebond, comme aux passes décisives, les deux équipes faisaient jeu égal.


Terry a paru moins à son aise, ce soir...

Deux lancers de Murphy plus tard, Nanterre repassait en tête : 20-21. Mykal dépossédé du ballon, Wilson entrait dans la danse, avec un triple : 20-24. DJ, heureusement, répondait avec fermeté : 23-24. Au buzzer, Petteway entrait un panier chanceux : 23-26. Will faisait du Will… Comme Petteway manquait la passe de deux, Justin braconnait deux jets : 25-26. Si Murphy errait sur le parquet comme une âme en peine, DJ glissait le talon derrière la ligne en réceptionnant une passe un peu forte. Yous renvoyait Will sur le banc. Shuler donnait des signes de fatigue. Terry relayait un Mykal fantomatique. DJ en échec, Chris prenait le rebond et glissait le cuir à Justin : 27-26. Donnadieu rappelait ses troupes. Justin cédait sa place à Antoine. Schaffartzik lui souhaitait la bienvenue avec un missile de sa façon : 27-29. Chris ayant refusé un tir, Terry improvisait, en fin de possession. Petteway reprenait son chantier : 27-31. Coach Bart interrompait la rencontre. Mykal suppléait Terry et perdait le ballon, d’entrée de jeu. Petteway semblait s’en amuser : 27-33. Mykal transmettait à Yous, dans le rôle de la tour de contrôle : 29-33. Invernizzi à la peine, DJ grattait deux lancers, vite transformés : 31-33. Justin remplaçait Chris, tandis que Petteway, derrière l’arc, se faisait plus gourmand : 31-36. Bousculé en pleine action, Mykal se faisait alors un plaisir de signer un 3/3 sur la ligne : 34-36. Hélas, Petteway prenait des allures d’ogre : 34-39. Yous, cependant, dominait la raquette : 36-39. Invernizzi en échec, Mykal permutait avec Romeo. Justin se faisait sanctionner pour une charge plutôt discutable, ce qui provoquait l’ire du public. Curieusement, Donnadieu arrêtait le jeu. Petteway, puis Romeo et, par deux fois, Yous cafouillaient. Petteway, encore lui, avait les yeux plus grands que le cercle. Justin calmait tout ce beau monde en servant Terry sur un plateau, pour un rainbow shot bien dosé : 39 partout. Malheureusement pour les Manceaux, ce démon de Schaffartzik ne l’entendait pas de cette oreille et il dégainait un trois-points de derrière les fagots : 39-42 ! Justin, puis Petteway et Romeo, à deux reprises, pilonnaient les cercles sans réussite. Oublié dans le coin droit du terrain, le jeune Tchouaffe punissait la défense sarthoise, aux abonnés absents dans les dernières secondes et à trois points, si vous le voulez bien : 39-45 !
Avec un Romeo à - 2 d’éval, un Mykal transparent et un manque chronique d’engagement de l’équipe, l’écart de six points paraissait plutôt modeste, d’autant que les visiteurs, fidèles à l’esprit JSF, bombardaient de loin (8/20 contre un honnête 4/8 pour les Manceaux). Si le MSB dominait le rebond (24 à 18), Yous et Justin semblaient parfois un peu seuls et les balles perdues pesaient lourd dans la balance (7 à 3).


Pas de dunk pour DJ, mais tout de même trois majorés !

Déposé dans le cercle par Terry, le cuir faisait mine de ressortir, mais Yous enfonçait le couvercle : 41-45. Aminu dilapidait deux lancers, de sorte que Yous réduisait l’écart à une possession : 43-45. Konaté relançait les siens : 43-47. Peu concentrés, les Tangos égaraient le cuir sur la remise en jeu, sans conséquence, puisque Aminu ne parvenait pas à inscrire le moindre point. Antoine ayant refusé un tir, Terry se retrouvait encore avec une patate chaude en mains. Alors que Shuler était à la recherche de son second souffle, la balle revenait vers Invernizzi qui rattrapait l’affaire, à trois points, bien entendu : 43-50. Cette fois, Antoine répliquait sans plus attendre : 46-50. Suite à un jaillissement de Terry, Justin envoyait Yous au alley-oop, pour le plus grand plaisir d’Antarès : 48-50 ! Schaffartzik, Invernizzi, Terry gaspillaient des munitions, de part et d’autre. Seul, Pansa tirait son épingle du jeu : 48-52. Yous ne baissait pas les bras pour si peu : 50-52. Sur une nouvelle interception de Terry, il signait un petit 50% sur la ligne : 51-52. Terry permutait avec Mykal. Petteway en délicatesse avec son tir, Mykal se faisait déposséder du ballon. De son côté, Pansa se plaisait sous les panneaux, dans le dos de Yous : 51-54. Mykal tentait un tir lointain et Wilson ne faisait pas mieux, mais Pansa déposait la balle dans le filet : 51-56. Antoine en échec, Will relayait Yous, tandis que Justin, qui avait récupéré la possession, s’offrait un panier garni (2 + 1) : 56 partout. Dans Antarès, le moral connaissait une embellie. Wilson se chargeait de climatiser l’ambiance : 56-59. Comme Mykal cherchait désespérément sa cible, Schaffartzik lui donnait la leçon : 56-62. Pendant ce temps, sur le banc manceau, DJ et Chris rongeaient leur frein. Éric prenait un temps mort, mais sitôt de retour sur le parquet, ses joueurs perdaient le ballon. Passave-Ducteil qui filait au dunk s’aplatissait contre le cercle. Petteway ayant manqué sont tir, c’était pourtant lui qui marquait pour Nanterre : 56-64. Antoine dribblait, dribblait et l’horloge tournait : 24 secondes venaient de s’écouler… Petteway, heureusement, gaspillait beaucoup d’occasions, mais Chris ne se montrait pas plus brillant, tandis que Wilson bénéficiait de la lenteur du repli manceau : 56-66 ! Le match prenait une vilaine tournure. DJ remplaçait Romeo et Terry Antoine. Dans la peinture, Will se lançait à l’abordage, mais l’aventure tournait à la déconfiture. Wilson mettait de l’argent au coffre : 56-68.
Alors qu’ils étaient revenus à la marque, les Tangos regagnaient leur banc après avoir encaissé un terrible 0-12 (série en cours). Quelques mauvais choix offensifs avaient suffi pour que les Nanterriens prennent le large. À l’évaluation, les hommes de Donnadieu menaient largement, 84 à 62…


Justin était très ciblé par la défense adverse...

Un marcher de Terry et deux jets transformés par Wilson, le calvaire continuait : 56-70. Un panier avec la faute de Will apportait un peu d’oxygène, mais, dans les tribunes, les visages étaient tirés : 59-70/ Mykal relayait Terry. Schaffartzik échec, Justin expédiait le cuir devant, sans trouver le moindre partenaire. Petteway butait sur la défense, enfin resoudée. Par malchance, Will se faisait sanctionner pour un écran en mouvement. Petteway insistait, en vain. Mykal se débarrassait de son vis-à-vis et entrait un drop shot élégant : 61-70. Schaffartzik forçait son tir. Après une petite feinte, Chris montait au cercle : 63-70. Aminu n’y était pas du tout. Justin servait Chris, bien démarqué, pour un triple bien senti : 66-70 ! À l’énergie, les Manceaux grignotaient l’avance de leurs adversaires. Aux lancers, Aminu se contentait de 50% de réussite : 66-71. Justin en échec, Schaffartzik, dans le petit périmètre, regonflait le matelas des Nanterriens : 66-73. Pris à deux, Justin se faisait déposséder du ballon, mais Konaté ne l’emportait pas au paradis. De nouveau, Chris frappait à trois points : 69-73 ! Antoine suppléait Justin et Yous reprenait sa place, un temps laissée à Will. Aminu ayant manqué un tir facile, Antoine repérait Chris qui prenait le ballon comme il venait… TTHHhRRrEEe POINTTTTS ! 72-73 !!! L’adrénaline fouettait le sang du public qui encourageait follement les siens. En vieux briscard, Shuler braconnait deux jets : 72-75 et 3’38” à jouer… Comme dans un rêve, Antoine retrouvait Chris qui enquillait trois points supplémentaires, égalisant à 75 partout ! Si la tentative de Schaffartzik avortait, Shuler bondissait et ramenait deux lancers de plus dans sa besace : 75-77. Passave-Ducteil se sacrifiait et commettait sa cinquième faute pour envoyer Yous sur la ligne, à 1/2 : 76-77. Sur l’action suivante, Shuler ne faisait pas mieux, Yous s’élevant pour nettoyer le cercle sur le second jet : 76-78. Encore 2’08”… Antoine changeait son fusil d’épaule et trouvait une gâchette nommée DJ… TTHHhRRrEEe POINTTTTS ! Le Mans virait en tête : 79-78… C’était presque incroyable, mais Schaffartzik, imperturbable, dégainait à toute vitesse, pour un énième triple : 79-81 ! Chris, à son tour, provoquait une faute et entrait ses lancers : 81 partout… Plus personne ne respirait. Plus que 1’27” à jouer et, cette fois, le tir de Schaffartzik déviait ! Tout le monde se précipitait. La balle était sortie et, malgré les réclamations mancelles, les arbitres rendaient la possession à Nanterre. Donnadieu rappelait ses hommes. Sur la remise en jeu, Antoine se montrait trop lent pour Schaffartzik : 81-84. Les dieux du basket avaient choisi. Stoppé en toute irrégularité, Yous ratait ses deux lancers. Pourtant Mykal avait jailli et s’était saisi du cuir. Yous ramenait le MSB à un point : 83-84 ! À mi-distance, Pansa, esseulé, gardait son sang-froid : 83-86 ! Plus que 13”2… Éric prenait son dernier temps mort. On cherchait Chris, cerné par les maillots verts, impuissant. Dans les ultimes secondes, Shuler gâchait un lancer, mais le sort du match était scellé : 83-87 !


Chris, héros malheureux de la fin du match...

Trop amorphes en défense durant la première mi-temps, les Tangos n’ont cessé de courir au score durant tout le match, encaissant des rafales de tirs à trois points à chaque fois qu’ils revenaient à égalité, avant de revenir, sur un coup de folie de Chris, disputer la victoire à leurs adversaires jusque dans les dernières secondes. Yous, qui signe un double-double (20 pts/15 rbds/0 pd pour 23 d’éval), aura été le grand bonhomme de la soirée malgré sa faiblesse aux lancers-francs, avec Justin (12/5/9/19), tout près lui aussi du double-double, malgré le traitement de faveur des défenseurs adverses, et, bien sûr, avec Chris (16/1/1/15), auteur d’un dernier quart temps insensé ! Si Stephens (11/1/0/10) s’en tire avec les honneurs, si Antoine (3/2/5/9) s’est réveillé dans le money-time, si Will (5/2/3/7) a fait ce qu’il a pu avec les moyens qui sont actuellement les siens, Terry (5/4/2/5) a paru moins en verve qu’avant sa blessure. Cependant, les éclipses récurrentes de Romeo (6/4/0/2), toujours à s’agacer des coups de sifflets défavorables au lieu de se concentrer sur son match, et, surtout, celles de Mykal (5/3/3/3), pourtant annoncé “en mission” contre son ancien club, interrogent. On se demande aussi pourquoi, dans ces conditions, Chris (20’) et DJ (18’) n’ont pas joué davantage. En tous cas, pour la première fois de la saison, le MSB rétrograde à la deuxième place, derrière Monaco, désormais seul leader, et ex-æquo avec Limoges, juste avant de se rendre à Beaublanc, la semaine prochaine…

Yous a fait un grand match… sauf sur la ligne, hélas !


[Merci à Dominique Breugnot pour ses photos !]

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-NANTERRE 92 (Saison 2017-2018)   Mer 13 Déc 2017 - 8:43

Snif snif snif Sad

Aller, on se remet la tête dans le bon sens, et on va gagner à Limoges !!!!

Merci The Dunk, et
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dennisrod
Joueur pro sur le banc
avatar


MessageSujet: Re: MSB-NANTERRE 92 (Saison 2017-2018)   Mer 13 Déc 2017 - 13:30

Merci The Dunk.
encore une fois je ne comprends pas le temps de jeu de RILEY, complètement en dehors du sujet une fois de plus.
3bons matchs sur 12 ,ce n'est pas ce qu'on appelle être performant.
A force de se dire qu'un jour il va se réveiller, on va finir par perdre encore combien de matchs ?
un bon séjour sur le banc pourrait peut-être lui faire comprendre qu'il est très loin des attentes que l'on a mises en lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-NANTERRE 92 (Saison 2017-2018)   Sam 16 Déc 2017 - 19:18

Et pendant le match contre Limoges, on ne l’a guère vu à son avantage ! No

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MSB-NANTERRE 92 (Saison 2017-2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-NANTERRE 92 (Saison 2017-2018)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAISON 2017/2018
» ACTUALITÉS HORNETS- SAISON 2017-2018
» Saison 2017-2018
» recrues saison 2017 2018
» Transferts Saison 2017-2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres-
Sauter vers: